Infections

Si vous avez subi une chimiothérapie ou avez reçu un traitement biologique et/ou une greffe de cellules souches, il est probable que votre système immunitaire soit affaibli par une diminution de vos taux de globules blancs (neutrophiles) et d'anticorps (marqueurs biologiques utilisés par le système immunitaire pour identifier les corps étrangers). Une fois le traitement de votre lymphome terminé, vos globules blancs et vos anticorps devraient commencer à se reconstituer. Ce processus peut cependant prendre de nombreux mois. Pendant ce temps, il est possible que vous soyez vulnérable aux infections, en particulier les virus.

Bien souvent, certains virus normalement inactifs dans notre corps s'activent après la fin du traitement contre le lymphome. Par exemple, la réactivation du virus herpès zoster (responsable de la varicelle) peut provoquer le zona, connu pour ses symptômes caractéristiques, c'est-à-dire des cloques douloureuses sur les côtés du torse. Les symptômes peuvent être pires chez les personnes qui présentent un système immunitaire affaibli. L'hépatite B est un autre virus connu pour se réactiver à la fin du traitement contre le lymphome. Quel que soit le cas, consultez votre médecin dès l'apparition de signes d'une infection virale; un traitement précoce par des antiviraux pourrait aider à soulager vos symptômes.

Documentation de référence :

Lymphoma Association. Late effects of lymphoma treatment
Consulté le 3 juin 2014.

Mayo Clinic. Shingles. Definition
Consulté le 5 juin 2014.