Problèmes liés à la reproduction

Après la fin de votre traitement contre le lymphome, vous pourriez commencer à envisager de fonder une famille ou d'élargir votre famille existante. Une nouvelle vision de la vie pourrait avoir changé votre perspective et vous amener à explorer des options auxquelles vous n'aviez jamais songé avant le traitement. Toutefois, si vous avez subi une chimiothérapie, une radiothérapie et, le cas échéant, une chirurgie, il est possible que des problèmes d'infertilité soient apparus. L'étendue de ces problèmes dépendra de votre âge, de votre fertilité antérieure, des parties du corps ayant été traitées, du type et de la dose du traitement et du temps écoulé depuis la fin du traitement. Bien sûr, les problèmes des femmes seront très différents de ceux des hommes.

Afin de déterminer votre situation, discutez avec votre médecin de votre fertilité et des diverses options s'offrant à vous pour fonder une famille. Vous pourriez lui demander de vous orienter vers un spécialiste de la fertilité, préférablement un expert dans le traitement des patients atteints d'un cancer. Voici quelques questions à lui poser :

  • Comment savoir si le traitement a altéré ma fertilité?

  • Que puis-je faire pour accroître mes chances de concevoir un enfant avec mon ou ma partenaire maintenant que le traitement est terminé?

  • D'autres patients ont-ils déjà réussi à avoir des enfants après avoir subi des traitements semblables aux miens?

  • Dans l'éventualité où mes problèmes de fertilité sont temporaires, quand dois-je subir une évaluation de suivi?

Documentation de référence :

Société canadienne du cancer. Troubles de fertilité.
Consulté le 22 mai 2014.

Cancer.Net. Having a Baby After Cancer: Fertility Assistance and Other Options.
Consulté le 22 mai 2014.