Maintenir un poids santé

L'adoption d'un mode de vie sain comprend également le maintien d'un poids santé. De nombreuses études ont démontré que l’embonpoint et l'obésité sont associés à un risque accru de cancer du rein, de la glande thyroïde, de la vésicule biliaire, de l'œsophage, du pancréas, du côlon, du rectum, du sein (après la ménopause) et de l'utérus. Un surplus de poids est également associé à un risque plus élevé d'apparition des cancers suivants : lymphomes non hodgkiniens, myélome multiple, cancer du col de l'utérus, cancer de l'ovaire et cancer agressif de la prostate.

Le poids santé est habituellement mesuré au moyen de l'indice de masse corporelle (IMC), qui est le calcul du poids (en kilogrammes) divisé par la taille (en mètres) au carré (m2). Discutez de votre IMC avec l'équipe de soins; elle vous aidera à déterminer si vous vous situez dans l'intervalle sain ou bien dans les intervalles « embonpoint » ou « obésité ».

Pour atteindre ou maintenir un poids santé, il faut réduire sa consommation alimentaire et augmenter son activité physique. Vous pouvez réduire votre consommation alimentaire en diminuant votre apport calorique quotidien. Essayez de diminuer la taille de vos portions à chaque repas et de limiter le nombre de collations que vous mangez tout au long de la journée. Choisissez des aliments faibles en matières grasses et en sucres ajoutés, mais qui sont riches en nutriments, tels des fruits, des légumes et des grains entiers. Essayez d'intégrer suffisamment d'activité physique d'intensité vigoureuse ou modérée tout au long de la semaine afin de brûler les calories que vous consommez.

Il est possible que vous ayez perdu passablement de poids à cause de la perte d'appétit due au traitement de votre lymphome, si bien que votre poids pourrait être insuffisant. Il est important de reprendre votre poids santé en faisant des exercices de musculation et de retrouver votre appétit. Commencez par de petits repas étalés sur toute la journée (p. ex. cinq repas par jour), en vous concentrant sur vos aliments préférés, et stimulez votre appétit en restant actif.

Documentation de référence :

Kushi LH, Doyle C, McCullough M, et al. American Cancer Society Guidelines on Nutrition and Physical Activity for Cancer Prevention.
Ca Cancer J Clin. 2012;62:30–67

National Cancer Institute. Obesity and Cancer Risk.
Consulté le 22 mai 2014.

National Cancer Institute. Ways To Manage Physical Changes.
Consulté le 26 mai 2014.