Colère

 

Une maladie comme le lymphome peut engendrer plusieurs émotions intenses. À travers le téoignage de Luise et Pierre découvrez comment ce dernier gère son inconfort et sa colère.

La colère couvre un large éventail de sentiments, allant d'une irritation ou d'une frustration légère à de la rage et de la fureur. Une fois votre traitement terminé, vous pourriez vous sentir frustré à cause des répercussions du lymphome sur votre vie, notamment l'apparition de certains nouveaux problèmes physiques, financiers ou émotionnels. Dans d'autres cas, la colère serait reliée à d'autres sentiments plus difficiles à afficher, comme la peur, la panique, la frustration, l'anxiété ou l'impuissance.

Il est possible que ressentiez de la colère à différents moments au cours de votre expérience avec le lymphome, en particulier si vous sentez que vos besoins ne sont pas satisfaits ou respectés. Cette colère pourrait être dirigée contre différentes choses ou différentes personnes, par exemple votre maladie, votre équipe de soins de santé, vos proches, votre corps, vous-même, votre soutien spirituel, les délais et obstacles dans le système de soins de santé et même simplement les gens en bonne santé.

Bon nombre d'entre nous sommes conditionnés à croire qu'il n'est pas acceptable d'être en colère. Par conséquent, vous pourriez vous sentir coupable de ressentir une telle émotion et essayer de la nier. Il est cependant normal de ressentir une certaine colère, qui doit être exprimée. Refouler ces émotions inconfortables et les ignorer peuvent rendre les mécanismes d'adaptation bien plus difficiles. Éventuellement, ces émotions risquent de s'exprimer de façon non productive, voire dommageable. La colère non exprimée peut également contribuer à la dépression et à l'anxiété tout en aliénant vos proches et autres personnes de votre milieu. Comme avec les autres émotions, le défi consiste à trouver des moyens d'exprimer ou de libérer votre colère d'une manière qui ne nuise ni à votre santé ni à vos relations interpersonnelles. Vous pouvez parfois calmer votre colère par vous-même, mais vous constaterez que parler à un conseiller peut vous aider à identifier des façons de la réduire ou de la gérer.

Documentation de référence :

LIVESTRONG Foundation. Emotions After Cancer Treatment.
Consulté le 27 mai 2014.

Lymphome Canada. Mécanismes d'adaptation et émotions.
Consulté le 27 mai 2014.