Tristesse et dépression

Les sentiments de tristesse peuvent résulter de différents facteurs. Certaines personnes se sentent tristes que leur famille vive tant de détresse tandis que d'autres sont tristes du fait qu'elles sont incapables de travailler ou de faire d'autres activités qu'elles aiment. Il est important de partager vos sentiments avec les personnes que vous avez identifiées comme faisant partie de votre équipe de soutien. L'expression de ses émotions est l'une des meilleures façons de maintenir sa santé émotionnelle. Il est normal de vivre des sentiments de tristesse. Toutefois, si vous avez l'impression que votre tristesse est prédominante la plupart des jours durant une période prolongée, il est possible que vous souffriez de dépression.

La dépression diffère de la tristesse par sa durée plus longue, son caractère plus lourd et ses symptômes plus nombreux. Il est possible que vous présentiez bon nombre des symptômes de la dépression, ou simplement un ou deux. La dépression a des répercussions significatives sur la qualité de vie.

Le lymphome et son traitement peuvent augmenter votre risque de dépression. Il existe un certain nombre de facteurs qui déterminent si vous allez éprouver de la dépression avant, durant ou après votre traitement. Ce sont notamment le type de votre lymphome, le stade de votre maladie, la gravité de vos symptômes, les types de traitement reçus, la qualité de votre réseau de soutien, vos antécédents de problèmes de santé mentale, ainsi que vos affections concomitantes et les situations et circonstances avec lesquelles vous devez composer.

La dépression est une maladie grave, mais elle se traite. Elle peut être causée ou aggravée par des changements chimiques se produisant dans le cerveau. La plupart des personnes souffrant de dépression sont soulagées lorsqu'elles apprennent les faits sur cette maladie. Une fois que vous comprenez que la dépression n'est pas une faiblesse personnelle et que vous n'êtes pas seul, elle devient gérable. Chaque cas de dépression est unique, c'est pourquoi chaque patient peut nécessiter différentes méthodes de traitement. Il existe un éventail d'options thérapeutiques contre la dépression, notamment le counselling, la prise d'antidépresseurs ou une combinaison des deux. Le soutien de la famille, des amis et des groupes de soutien peut vous aider à composer avec la maladie.

Quand appeler son médecin

Parlez à votre médecin, une infirmière ou un travailleur social si vous avez des préoccupations qui ne peuvent être expliquées par d'autres raisons et qui vous semblent trop difficiles à gérer par vous-même, ou si :

  • vous vous sentez accablé

  • vous vous sentez triste, désespéré, découragé, coupable, inutile ou « sans but » presque tous les jours, la majeure partie de la journée

  • vous avez perdu intérêt pour les activités que vous aimiez auparavant

  • vous remarquez un changement dans vos habitudes alimentaires

  • vous avez gagné ou perdu du poids

  • vous présentez des changements au niveau de vos habitudes de sommeil (p. ex. vous êtes incapable de dormir, vous vous levez trop tôt ou vous dormez trop)

  • vous remarquez une diminution de votre niveau d'énergie ou bien un épuisement presque tous les jours

  • vous avez des trous de mémoire, des difficultés à vous concentrer ou à prendre des décisions

  • vous pensez à la mort (pas seulement la peur de mourir) ou au suicide ou avez tenté de vous suicider

  • vous présentez de grandes variations d'humeur, celle-ci passant de la dépression à des périodes d'agitation et de grande énergie

Le traitement contre le lymphome peut causer certains de ces symptômes. Par contre, si vous présentez les deux premiers symptômes de cette liste, en plus de trois autres symptômes ou plus, vous pourriez souffrir de dépression. Si ces symptômes durent deux semaines ou plus ou sont assez graves pour interférer avec votre fonctionnement normal, vous devez consulter un professionnel qui possède de l'expérience avec ces questions. Consultez une infirmière, un médecin, un travailleur social ou un religieux pour obtenir de l'aide ou une consultation auprès d'un spécialiste.

Documentation de référence :

American Cancer Society. Talking With Friends and Relatives About Your Cancer. Révisé le 30 mai 2013.
Consulté le 27 mai 2014.

LIVESTRONG Foundation. Emotions After Cancer Treatment.
Consulté le 27 mai 2014.

Lymphoma Canada. Coping and Emotions.
Consulté le 27 mai 2014.