Maintenir un esprit sain

Il est parfois difficile d'accepter les changements que votre expérience avec le lymphome apporte à vos relations, à votre carrière ou même à votre mode de vie quotidien. Peut-être constatez-vous que certains choix de vie vous sont devenus impossibles, ce qui peut être une réalité dure à accepter. Quelles que soient vos difficultés, une chose est sûre : vous éprouverez certainement une tempête d’émotions.

Même si vous ne pouvez pas contrôler les défis qui vous guettent à l'horizon, vous pouvez gérer la façon dont vous les affrontez. À mesure que ces situations surgissent, essayez de les reconnaître et de les examiner pour ensuite y faire face. Il existe un certain nombre de techniques pour vous aider à maintenir un esprit sain et affronter les difficultés de façon proactive et positive.

Un nombre croissant de données montrent une corrélation entre un esprit sain et certains bienfaits physiologiques. Même si ces techniques ne peuvent pas prévenir ou guérir le lymphome, elles peuvent améliorer votre santé générale, favoriser la relaxation ainsi que soulager les douleurs émotionnelles et physiques causées par le lymphome ou son traitement. Voici certaines méthodes et pratiques structurées efficaces pour aider à maintenir un esprit sain :

  • Méditation : concentre l'attention sur la respiration ou un objet particulier, ou encore sur la répétition de mots ou de phrases pour aider à calmer et à relaxer l'esprit; elle peut être pratiquée en position immobile assise ou couchée ou s'accompagner de mouvements physiques

  • Imagerie mentale dirigée : utilise des exercices mentaux comme la visualisation d'images plaisantes au moyen d'histoires narrées afin de favoriser la relaxation et réduire les sentiments négatifs ou stressants

  • Hypnose : utilise une phrase ou un indice non verbal appelé « suggestion » pour aider une personne à atteindre un résultat spécifique, comme changer certains comportements ou maîtriser certains symptômes spécifiques

  • Relaxation : aussi appelée relaxation progressive; utilise la contraction et la relaxation ciblées de chaque groupe musculaire; habituellement associée à une technique d'imagerie guidée ainsi qu'à des exercices de respiration

  • Rétroaction biologique : utilise des appareils électroniques pour entraîner le corps à produire des réponses de relaxation, en contrôlant le rythme cardiaque, la tension artérielle, la température corporelle, la tension musculaire ou d'autres fonctions de l'organisme

  • Musicothérapie : écoute de musique pour son propre plaisir ou sous la supervision d'un musicothérapeute dans le but d'induire ou de restaurer la santé mentale, physique, émotionnelle et spirituelle

Essayez de trouver des professionnels ou des organisations qui intègrent ces techniques dans leurs pratiques ou consultez votre équipe de soins pour qu'elle vous oriente vers les bonnes ressources. Comme pour tout traitement ou intervention touchant le mode de vie, il est important de consulter votre équipe de soins afin de discuter de toute question ou préoccupation. Il existe d'autres manières d'améliorer son bien-être spirituel, notamment l'expression créative, les périodes passées avec les amis, le rire et les libérations d’énergie physique; elles sont moins formelles, mais il est fortement conseillé de connaître également leurs bienfaits. Les données de plusieurs études menées chez des personnes atteintes d'un cancer semblent indiquer que de telles pratiques entraînent des bienfaits positifs sur l'esprit et peuvent améliorer l'humeur, réduire les symptômes, renforcer certaines parties du système immunitaire, accroître la capacité d'adaptation et améliorer la qualité de vie générale.

Documentation de référence :

Association de musicothérapie du Canada. Musicothérapie.
Consulté le 30 mai 2014.

Société canadienne du cancer. Médecine du corps et de l'esprit.
Consulté le 30 mai 2014.

Cancer Support Community. Mind Body.
Consulté le 30 mai 2014.

National Center for Complementary and Alternative Medicine. Relaxation Techniques for Health: An Introduction.
Consulté le 30 mai 2014.