Relation avec son partenaire

 

Découvrez comment une communication constante et un travail d'équipe a aidé J-P et Lise à maintenir un sentiment de normalité à travers la période de traitements.

Tout au long de votre expérience avec le lymphome, votre conjoint ou votre partenaire a sans doute été une grande source de soutien et d'encouragement. Cependant, n'oubliez pas, cette expérience pourrait avoir été aussi stressante pour vos proches (en particulier votre conjoint ou votre partenaire) qu'elle l'a été pour vous sur le plan émotionnel. Votre partenaire vous a probablement soutenu durant vos périodes de changements physiques et de difficultés émotionnelles (sentiments d'anxiété, de tristesse et de colère et frustrations).

En revanche, nous reconnaissons également que votre relation pourrait avoir été perturbée par moments. Certains partenaires refusent parfois d'admettre la réalité de la maladie. Finalement, il se pourrait que vous ayez accumulé du ressentiment envers votre partenaire en raison de son manque de soutien. Quelle qu'ait été votre expérience, nous en comprenons la difficulté pour vous deux. Accordez-vous du temps pour vous habituer à votre nouvelle vie. Reconnaissez que vous allez continuer à avoir besoin du soutien de votre partenaire afin de faire face aux autres changements physiques et émotionnels à venir.

Les couples qui s'entraident et qui communiquent en toute franchise trouvent souvent que leur relation s'affermit après des expériences bouleversantes comme un diagnostic de lymphome.

Le traitement de votre lymphome pourrait également avoir eu des effets sur la composante physique et intime de votre relation.

Documentation de référence :

National Cancer Institute. Facing Forward: When Someone You Love Has Completed Cancer Treatment. Talking with Your Family.
Consulté le 9 juin 2014.