Relation avec les enfants et adolescents

Votre expérience avec le lymphome a probablement été bien difficile pour vos enfants. Si vous avez de jeunes enfants, ces derniers pourraient avoir du mal à composer avec cette période de transition englobant la fin de votre traitement et votre retour au travail. Les changements de routine et les changements au niveau de la participation des autres peuvent créer de l'incertitude, ce qui pourrait se manifester par une non-coopération, une anxiété accrue, de la tristesse ou des comportements négatifs. Laissez le temps à vos enfants de s'adapter pendant que les choses reprennent progressivement leur cours normal. Ce que vous décidez de dire à vos enfants à ce stade-ci dépendra de ce qui a déjà été partagé. Rappelez-vous de communiquer de façon franche avec eux, de les écouter et de vous assurer qu'ils comprennent la situation. Prenez le temps de leur expliquer les points qu'ils semblent ne pas comprendre.

Voici quelques conseils sur la façon de communiquer et sur les points à partager :

  • Expliquez-leur à quoi ils doivent s'attendre au cours des quelques semaines et mois qui suivront, pendant que vous commencez votre rétablissement.

  • Soyez bref et laissez-leur le temps de poser des questions.

  • Répondez à leurs questions en toute honnêteté; si vous ne savez pas quoi répondre, revenez-leur plus tard.

  • Vous pourriez avoir besoin de vous répéter, selon le niveau de compréhension de votre enfant.

  • Ne partagez les résultats de vos tests que s'ils changeront la dynamique à la maison.

  • Informez-les des effets secondaires à long terme que vous pourriez présenter et qui pourraient rendre certaines activités physiques difficiles (p. ex. soccer ou natation). Cela les aidera à comprendre que votre absence ne signifie pas que vous êtes fâché.

  • Ne leur parlez pas de problèmes pour lesquels ils ne peuvent être utiles, par exemple des problèmes financiers; toutefois, si de tels problèmes entraînent des changements importants dans votre mode de vie, présentez-les-leur comme faisant partie de la vie et montrez-leur comment surmonter les obstacles.

  • Remerciez-les pour leur aide durant le traitement (p. ex. tâches ménagères et aide avec les plus jeunes frères et sœurs) et informez-les que vous êtes maintenant capable d'assumer ces rôles (si tel est le cas) ou bien que vous apprécieriez encore leur aide à cette fin.

  • Essayez de résoudre toute tension dans le foyer qui pourrait avoir surgi pendant le traitement (p. ex. tentative de prise en charge par un frère ou une sœur).

  • Dites-leur et montrez-leur que vous les aimez peu importe les circonstances.

D'abord et avant tout, essayez de consacrer plus de temps à vos enfants et de planifier certaines activités amusantes mises de côté durant votre traitement.

Adolescents

Vos adolescents pourraient être confrontés à différents problèmes pendant cette étape de votre expérience avec le lymphome. Ils pourraient se sentir gênés que leur famille soit différente en raison de votre lymphome ou bien ils pourraient devenir distants ou colériques. Selon leur âge, ils pourraient même se sentir déchirés de partir pour l'université après leurs études secondaires. Comme avec les jeunes enfants, rappelez-vous de continuer à vous investir et à communiquer avec eux.

Si vous trouvez difficile de parler avec vos enfants ou vos adolescents, de l'aide est à votre disposition pour faciliter ces conversations.

Documentation de référence :

Cancer.Net. Sharing Your Story.
Consulté le 9 juin 2014.

National Cancer Institute. Facing Forward: When Someone You Love Has Completed Cancer Treatment. Talking with Your Family.
Consulté le 9 juin 2014.

National Cancer Institute. Facing Forward: Life After Cancer Treatment. Social and Work Relationships.
Consulté le 9 juin 2014.