Inquiétudes concernant les entrevues

En vertu de la loi, un employeur potentiel ne peut pas vous poser des questions sur votre santé, vos maladies, votre lymphome, les traitements que vous avez reçus ou vos probabilités de guérison complète. Il peut toutefois vous poser des questions sur votre capacité d'accomplir certaines tâches liées à l'emploi et de satisfaire aux exigences et aux responsabilités de ce dernier. Par exemple, il pourrait vérifier votre capacité de voyager ou de soulever de lourdes charges, etc. C'est à vous qu'il revient de décider si vous voulez révéler votre maladie; vous n'êtes pas tenu de le faire.

Si jamais vous choisissez de dévoiler vos antécédents médicaux à votre employeur, ce dernier ne sera pas autorisé à partager cette information médicale (ni aucune autre) avec un tiers. Tout ce que vous lui direz est censé demeurer confidentiel.

En revanche, l'employeur peut vous demander de passer un examen médical si le poste l'exige, ce qui signifie que TOUS les postulants devront s'y soumettre. Votre candidature ne peut être rejetée si vous passez l'examen médical.

Si vous êtes préoccupé par la nécessité d'expliquer les pauses dans votre historique d'emploi résultant de votre diagnostic ou du traitement du lymphome, envisagez de parler à un conseiller en orientation ou un travailleur social spécialisé en oncologie.

Documentation de référence :

Cancer.Net. Finding a Job After Cancer.
Consulté le 9 juin 2014.

LIVESTRONG Foundation. Employment Issues.
Consulté le 9 juin 2014.