Discrimination au travail

Si vous retournez au travail ou postulez un nouvel emploi après votre expérience avec le lymphome, il est possible que vous soyez confronté aux situations suivantes :

  • Vous êtes congédié ou rétrogradé

  • Vous n'êtes pas pris en considération pour une promotion ou un nouvel emploi

  • On vous refuse certaines indemnités de maladie

  • On vous refuse les congés pour vos rendez-vous médicaux ou de soins de suivi

Tant que vous êtes qualifié pour votre emploi, votre employeur ou employeur potentiel ne peut pas vous traiter différemment en raison de vos antécédents médicaux, y compris votre lymphome. Toute forme de discrimination envers une personne atteinte d'un lymphome ou d'un autre type de cancer est illégale. Assurez-vous de connaître vos droits et de vous protéger contre la discrimination au travail.

Si vous faites face à une forme ou une autre de discrimination, il est utile de monter un dossier des incidents qui se sont produits. Tâchez d'inclure les noms des personnes impliquées (et ceux des témoins de l'incident), ainsi que la date et le lieu de l'incident. Il peut également être utile d'inclure une évaluation de votre rendement au travail ainsi que d'autres informations écrites au sujet de votre travail dans vos dossiers.

Prenez connaissance des politiques de votre milieu de travail. Vous pouvez communiquer avec votre service des ressources humaines pour obtenir plus d'information.

Il est toujours possible de consulter un avocat spécialisé en droit du travail pour vous aider à comprendre vos droits et à gérer la situation, si nécessaire.

Documentation de référence :

Société canadienne du cancer. Travail et finances.
Consulté le 9 juin 2014.

American Cancer Society. Returning to Work After Cancer Treatment. Révisé le 15 avril 2014.
Consulté le 9 juin 2014.